top of page

LE BOIS LAMELLÉ-COLLÉ

Le bois lamellé-collé, ou BLC, est un procédé de fabrication qui transforme le bois massif en un matériau de structure résistant.

Réalisation bois lamellé collé Corse Bois



Il est constitué de lamelles de bois massif, d'une épaisseur variant entre 3,5 cm et 4,5 cm, qui sont purgées, alignées, puis collées ensemble dans le sens des fibres.

 


Ces lamelles, provenant des parties les plus robustes d’arbres de petits diamètres, sont soigneusement sélectionnées afin de réduire les imperfections telles que les nœuds. Ce procédé augmente la résistance mécanique du matériau.

 

Les deux types de lamellé-collé


Il existe deux types de lamellés-collés qui se différencient par la classe mécaniques des lamelles choisies :  

 

-              Le bois lamellé collé « Panaché », composé de lamelles de différente classe mécanique

La résistance mécanique est alors moins importante. Le bois est classé* GL (résistance à la pression) c

 

-              Le bois lamellé collé « homogène », composé de lamelles de classe mécanique identique

Résistance mécanique plus importante. Le bois est classé* GL (résistance à la pression) h

*d’après la norme EN14080

 

Pendant le processus de collage, les lamelles ont une teneur en humidité comprise entre 6 % et 15 %, ce qui prévient toute déformation ultérieure du bois. Conformément aux normes européennes, la quantité de colle utilisée représente environ 3 % du bois lamellé-collé.


Quelles essences trouve-t-on en lamellé-collé ?


Les essences les plus couramment utilisées pour le bois lamellé-collé sont les résineuses telles que le sapin, l'épicéa, le pin et le douglas, ainsi que les feuillues telles que le chêne ou le hêtre. Ces bois sont majoritairement issus de forêts européennes gérées de manière durable, ce qui en fait un matériau respectueux de l'environnement.



Caractéristiques et avantages


La principale caractéristique de ce procédé est sa haute résistance mécanique, surpassant celle du bois massif, et offrant une excellente résistance à la torsion, à la compression et à la flexion.

 

Le bois lamellé-collé présente plusieurs autres avantages :


- Ignifugation : haute résistance à la chaleur et au feu

- Esthétique : aspect séduisant et moderne

- Durable : résistance à la corrosion et aux environnements agressifs

- Qualité acoustique : prévention des effets de résonance

- Propriété thermique : réduction de la transmission des variations de température extérieure à la charpente

- Isolation : réduction des problèmes de condensation

Dans le domaine de la construction, le bois lamellé-collé peut soutenir des portées remarquables, permettant ainsi la création de structures de très grandes dimensions. Il peut également être façonné dans une variété de formes, y compris des courbes franches ou des formes complexes, sans compromettre sa résistance.




 

Le lamellé-collé, pour quelles utilisations ?

 

Charpente bois lamellé collé Corse Bois

Le bois lamellé-collé est principalement utilisé comme matériau de structure pour les charpentes, les poutres et les linteaux. Il trouve également sa place dans la fabrication de meubles, de plans de travail, de parquets et de menuiseries intérieures, ou encore dans l'habillage de parois et l'aménagement de mezzanines ou de combles.

 

La petite histoire du lamellé-collé...

 

L'histoire du bois lamellé-collé remonte à Philibert Delorme, un architecte du XVIe siècle, qui a eu l'idée d'assembler plusieurs morceaux de bois pour créer des arcs, en les disposant dans le sens des fibres du bois dès 1548. Cette idée a été améliorée au XIXe siècle par le colonel Emy, qui a utilisé un empilement de planches cintrées serrées par des colliers métalliques pour renforcer la portée des arcs. Plus tard, en 1890, le charpentier allemand Otto Hetzer a introduit l'utilisation de colle à la caséine dans le processus de fabrication, donnant naissance au bois lamellé-collé tel que nous le connaissons aujourd'hui.

Hozzászólások


bottom of page